Florent Mayet : chef invité

 

Florent Mayet

Florent Mayet commence ses études musicales à l’âge de six ans, avec l’apprentissage du solfège et du piano. Il intègre ensuite la Maîtrise de la Loire où il étudie le chant choral et l’accompagnement au piano, l’écriture et la direction de chœurs.

Il poursuit ensuite l’étude de la direction de chœurs, l’analyse, l’écriture, la formation musicale et la viole de gambe.

En 2000, il est admis dans la classe de direction d’orchestre de Philippe Cambreling au CNR de Chalon sur Saône, où il étudiera pendant cinq ans. En 2003, il entre en classe de direction de chœurs grégoriens au CNSM de Paris, d’où il ressortira deux ans plus tard avec un premier prix mention très bien.

Il intègre ensuite la classe de direction d’orchestre du conservatoire supérieur de Prague (république tchèque) où il étudie avec Tomáš Koutník, et participe à diverses master class dispensées par de grands chefs d’orchestres (Nicolas Pasquet, Ronald Zolmann, Kirk Trevor, Jiří Bělohlávek…) Il se perfectionne aujourd’hui à la haute école de musique de Genève où il prépare un master de direction d’orchestre spécialisé auprès de Laurent Gay.

 Florent Mayet enseigne aujourd’hui à la Maîtrise de la Loire et au conservatoire d’Arles. Il est directeur musical de l’orchestre symphonique Telemann de Saint-Étienne, du chœur mixte « le diapason » de Lyon, et depuis septembre 2015, d’Ubi cantus, chœur de Saint-Étienne.

Cécile Le Merrer, assistante (déléguée à l'ensemble instrumental)

Formée au conservatoire de Toulouse, elle se perfectionne en Musique Ancienne au CNSM de Paris puis à Bruxelles dans la classe de traverso de Barthold Kuijken et Marc Hantai.

Titulaire des diplômes d’état de flûte et de musique ancienne, elle exerce à l’école Musique et Ondes de Toulouse.

Des questionnements sur la place donnée au corps chez le musicien, ainsi que la place du chef dans la direction d’ensemble, l’ont poussée à se former en  pédagogie perceptive  et « mouvement, art et expressivité », ce qui lui permet d’animer des ateliers de «gym sensorielle  adaptés aux chanteurs et instrumentistes.

Elle joue occasionnellement avec l’orchestre Les Passions  de Montauban et l’Ensemble Baroque de Toulouse.

C’est elle qui a été chargée de constituer l’ensemble instrumental qui accompagnera Les Vêpres, en juillet 2017. Son expérience dans le domaine de la musique instrumentale et sa connaissance des Vêpres ont été de précieux auxiliaires.

Elsa Goujon-Grégori : professeur de chant

 

elsa Goujon-Grégori

Titulaire du Diplôme d’Etat en chant ainsi qu’en direction d’ensembles vocaux, elle partage sa vie professionnelle entre l’enseignement du chant, à l’école nationale de Villeurbanne, et une activité de chanteuse professionnelle : au choeur de femmes Calliope, dirigé par Régine Théodoresco, ainsi qu’au choeur atelier professionnel du CNSMD (Conservatoire National de Musique et de Danse) de Lyon. Elle se produit également en soliste, notamment dans le répertoire d’oratorio.

Elle dirige depuis de nombreuses années le Chœur franco-allemand de Lyon.

Antonio Guirao : professeur de chant

Photo CV Antonio Guirao

Il est membre fondateur de l’ensemble vocal Il Canto d’Arione. Il fait partie du Choeur de Chambre Les Eléments, dirigé par Joël Suhubiette, et de l’ensemble vocal Musica Nova, dirigé par Lucien Kandel. Il se produit régulièrement avec La Maîtrise du Conservatoire de Toulouse, dirigée par Mark Opstad.

Parallèlement à son activité d’interprète, il a été professeur de chant au Conservatoire à Rayonnement Départemental de l’Aveyron pendant de nombreuses années, ainsi qu’au Conservatoire à Rayonnement Régional de Toulouse.

Nathalie Accault : professeur de chant

Nathalie Accault

Diplômée du conservatoire de Toulouse, en chant et direction de choeur, titulaire d’un DEA de musicologie, Nathalie Accault suit une double carrière de professeur de chant et de chef de chœur. Elle dirige aussi bien de grandes chorales associatives (Montauban et Cahors)  que de petits ensembles amateurs (Cantabile et Les Pléiades) ou professionnels (A canto Aperto). Cette double expérience professionnelle est un atout pour EUROCHORUS, qui mise avant tout sur le travail vocal spécifique comme facteur de progression dans l’interprétation des œuvres au programme.

Virginie Bretagne : pianiste accompagnatrice

 

Virginie Bretagne

Musicienne au parcours original, elle partage sa carrière entre  2 passions : le basson et le piano. Elle enseigne au CRD de Montauban et joue dans des ensembles professionnels de la région toulousaine. En tant que pianiste, elle est accompagnatrice à l’ISDAT (Institut Supérieur des Arts de Toulouse), après avoir exercé auprès du chœur et du ballet du Capitole. C’est sa troisième collaboration avec EUROCHORUS en tant qu’accompagnatrice.