Stéphane Delincak : chef invité

Stéphane Delincak est devenu un acteur incontournable du paysage choral toulousain, à la fois comme chef de chœur, comédien et enseignant.

C’est au cours de sa formation musicale initiale aux conservatoires de Toulouse et Montauban (DEM de piano, classe d’accompagnement, Maîtrise de Musicologie et basson baroque), qu’il crée l’Ensemble vocal et instrumental A bout de souffle. Cette initiative artistique atypique regroupe amateurs et professionnels dans des projets scéniques ayant bénéficié d’une forte visibilité : Platée (Rameau), The Fairy Queen (Purcell), Actéon (Charpentier), Anacréon (Rameau)… Ces projets sont produits dans de grandes salles de la région Midi-Pyrénées aussi bien que dans des lieux « non conventionnels » : métro de Toulouse, Muséum d’histoire naturelle ou encore Musée des Augustins.

Depuis 2013, il assure la direction artistique du Chœur Toulouse/Garonne, dans des programmes aussi bien avec continuo (par exemple Les Motets de Bach) qu’avec orchestre (Requiem de Mozart, Gloria et Stabat Mater de Poulenc…).

Dans le même temps, Stéphane Delincak mène une activité professionnelle foisonnante : ainsi, il se produit fréquemment en tant que pianiste accompagnateur, dans des récitals avec de nombreux chanteurs lyriques.

Il est également co-fondateur de la Compagnie Acide Lyrique, dont on ne compte plus les spectacles en France et à l’étranger. Il y est pianiste, chef de chant, comédien et arrangeur.

Il se produit aussi avec des compagnies théâtrales : Le Grenier de Toulouse, en tant que comédien et pianiste et la compagnie Les Cyranoïaques (« L’imitateur » de Thomas Bernhard, donné au Théâtre National de Toulouse).

Il partage son expérience professionnelle avec les étudiants de l’ISDAT (Institut Supérieur des Arts de Toulouse).

Il collabore pour la première fois avec EUROCHORUS et nous livre sa déclaration d’intention, à propos de l’œuvre de Britten :

« Lorsque Jacques Michel m’a proposé de diriger l’une des œuvres de la session Eurochorus 2018, mon choix s’est assez vite arrêté sur la cantate Saint-Nicolas de Benjamin Britten. Ce compositeur, chef d’orchestre, pédagogue, est certainement le plus grand en Grande-Bretagne au XXe siècle. Il est aussi, à juste titre, considéré comme le digne descendant de Henry Purcell, avec une écriture raffinée, moderne mais jamais atonale. Il compose une musique colorée et des mélodies imprégnées de musique populaire.

La cantate Saint-Nicolas, dont nous fêtons en 2018 les 70 ans de sa création, est une grande œuvre chorale qui nous raconte en musique l’histoire de la légende de Saint-Nicolas, de sa naissance à sa mort. Britten la destine à une formation originale : chœur mixte, chœur d’enfants, ténor soliste, jeune garçon soliste, orchestre à cordes, piano 4 mains, orgue et percussions.

Cette œuvre a pour particularité d’avoir été imaginée pour des musiciens amateurs, encadrés par quelques musiciens professionnels (le ténor soliste, le quatuor (2 violons, 1 alto, 1 violoncelle) pour guider l’orchestre à cordes et les percussionnistes.

Une œuvre de cette qualité mettant autant à l’honneur la pratique des amateurs trouve ainsi parfaitement sa place dans le projet Eurochorus ! »

 

Nathalie Accault : chef invitée

Nathalie Accault

Après des études d’alto et de chant à l’Ecole Nationale de Musique de Montauban, Nathalie Accault suit une formation de musicologie à l’Université de Toulouse le Mirail (Jean-Jaurès) où elle découvre la direction de chœur avec Alix Bourbon.
Elle est titulaire d’un DEA de musicologie et parallèlement à ses recherches universitaires et au Conservatoire de Toulouse (formation musicale, analyse), elle chante dans les chœurs du Capitole et dans l’ensemble Antiphona.
Elle se perfectionne en direction de chœur auprès de Jean-Marc Andrieu à Montauban et de Rolandas Muleïka au Conservatoire de Toulouse, où elle obtient son diplôme de chef de chœur, et suit également la Masterclass de Bernard Têtu.

Elle est amenée à participer régulièrement à des collaborations avec d’autres chefs de chœur, professeurs de chant ou metteurs en scène et elle apprécie particulièrement le travail d’équipe où chacun oeuvre au profit d’un programme commun.
En tant que professeur de chant, elle est fréquemment sollicitée par des chefs comme Jacques Michel ou Stéphane Delincak comme coach vocal auprès de leurs choeurs, ou à Eurochorus depuis 2010 avec Antonio Guirao et Elsa Goujon-Grégori.

Elle dirige deux chorales, La Schola du Moustier (Montauban/Tarn et Garonne) et La Chorale de Cahors (Lot), qu’elle regroupe régulièrement pour des projets avec orchestre (Messe en Ut de Mozart, Stabat Mater et Messe en ré mineur de Dvorak, 7 dernières paroles du Christ de Théodore Dubois, …)

Elle se consacre également à la direction d’ensembles toulousains à effectif plus restreint :  Cantabile (choeur de femmes), Les Pléiades (ensemble mixte de 10 chanteurs) et le choeur professionnel A Canto Aperto.

Forte d’une pratique de plus de 15 ans en tant que chef de chœur et professeur de chant, elle a une expérience diversifiée des différentes formes d’ensembles vocaux (adultes, enfants, amateurs, professionnels, effectif de 4 à 200 choristes, structures associatives ou classe d’enfants au Conservatoire…), témoignant d’une solide pédagogie et d’une palette d’outils parfaitement adaptés à toutes formes de publics.
Sa double casquette de chef de choeur et de professeur de chant nourrit en profondeur ses exigences artistiques : le son du choeur, sa rondeur et son homogénéité, la justesse de l’intonation, le respect du texte, la précision des consonnes et la clarté des voyelles.

Nul doute que Nathalie Accault sera une interprète idéale de la Sunrise Mass d’Ola Gjeilo, et sa vaste palette de couleurs chatoyantes.

Elsa Goujon-Grégori : professeur de chant

 

elsa Goujon-Grégori

Titulaire du Diplôme d’Etat en chant ainsi qu’en direction d’ensembles vocaux, elle partage sa vie professionnelle entre l’enseignement du chant, à l’école nationale de Villeurbanne, et une activité de chanteuse professionnelle : au choeur de femmes Calliope, dirigé par Régine Théodoresco, ainsi qu’au choeur atelier professionnel du CNSMD (Conservatoire National de Musique et de Danse) de Lyon. Elle se produit également en soliste, notamment dans le répertoire d’oratorio.

Elle dirige depuis de nombreuses années le Chœur franco-allemand de Lyon.

Antonio Guirao : professeur de chant

Photo CV Antonio Guirao

Il est membre fondateur de l’ensemble vocal Il Canto d’Arione. Il fait partie du Choeur de Chambre Les Eléments, dirigé par Joël Suhubiette, et de l’ensemble vocal Musica Nova, dirigé par Lucien Kandel. Il se produit régulièrement avec La Maîtrise du Conservatoire de Toulouse, dirigée par Mark Opstad.

Parallèlement à son activité d’interprète, il a été professeur de chant au Conservatoire à Rayonnement Départemental de l’Aveyron pendant de nombreuses années, ainsi qu’au Conservatoire à Rayonnement Régional de Toulouse.

Virginie Bretagne : pianiste accompagnatrice

 

Virginie Bretagne

Musicienne au parcours original, elle partage sa carrière entre 2 passions : le basson et le piano. Elle enseigne au CRD de Montauban et joue dans des ensembles professionnels de la région toulousaine. En tant que pianiste, elle est accompagnatrice à l’ISDAT (Institut Supérieur des Arts de Toulouse), après avoir exercé auprès du chœur et du ballet du Capitole. C’est sa troisième collaboration avec EUROCHORUS en tant qu’accompagnatrice.