La technique Alexander

La Technique Alexander est une méthode de découverte de soi qui, en observant comment nous interférons dans notre coordination, explore les impulsions fondamentales du mouvement humain. Elle est appréciée des artistes du spectacle vivant (danseurs, musiciens, acteurs, chateurs) pour la précision, la conscience et la simplicité qu’elle génère. Pour cette raison, elle est enseignée dans les conservatoires d’excellence du monde entier.

Elle puise sa force de raisonnement dans l’unité psycho-physique de l’être humain, où le physique, le mental et l’émotionnel sont en constante interrelation pour préserver un tout indissociable, dont l’expression globale est le Soi. De l’équilibre de l’ensemble dépend notre justesse d’adaptation aux stimulations de l’existence (et donc du plateau).

Avec les années, nous adoptons, à notre insu, des habitudes ou attitudes qui restreignent notre disponibilité et créent des obstacles à une utilisations large de nos capacités, surtout dans le domaine de l’apprentissage et de la création.

La technique Alexander permet de développer une plus grande conscience de nos actes, de nos gestes et de notre manière de faire et d’être.
– Observer comment fonctionne, s’organise et s’équilibre cet organisme psycho-physique que nous sommes, pour améliorer l’Usage de Soi.
– Observer la différence entre ce que l’on croit faire et ce que l’on fait réellement.
– Commencer à préciser pour soi à travers le mouvement les notions de « faire », de « non-faire » et de « laisser-faire ».
– Développer une attention large par opposition à une concentration restreinte et focalisée.
– Prendre conscience de la puissance avec  laquelle la pensée affecte le mouvement et l’expression.
– Questionner la notion d’équilibre physiquement comme en toute chose : stabilité fixée ou stabilité fluide ?
– S’utiliser avec davantage d’économie, de simplicité et d’efficacité en améliorant son équilibre général grâce à une meilleure coordination.
– Soulager diverse douleurs et tensions récurrents dues à un « mauvais usage ».

Frederik-Mathias Alexander (1869-1955)
Jeune comédien, il fut confronté à des problèmes d’enrouement et d’aphonie lors des représentations qu’il donnait. Seul le repos complet de sa voix lui permettait de la retrouver. Il en conclut qu’une mauvaise façon de s’utiliser était à l’origine de ses problèmes. Il entama alors une longue période d’observation et de travail avec lui-même, qui l’amena à découvrir des principes fondamentaux de fonctionnement humain

La technique Alexander est considéré par ceux qui la pratiquent comme une éducation visant à rendre l’élève maître des outils qui lui sont proposés.