Vous chantez déjà dans une chorale, un chœur, vous cherchez un stage d’été convivial, chaleureux et de haut niveau, vous cherchez un stage de chant où le travail vocal occupe une place importante, alors venez nous rejoindre pour chanter :

  • Camille Saint-Saëns : Requiem pour solistes, chœur et orchestre
  • Johannes Brahms : Schicksalslied pour chœur et orchestre

Stage choeur

Venez faire partie de ces quelques 100 à 130 chanteurs amateurs de bon niveau, de langues, origines et cultures différentes, que nous attendons des quatre coins d’Europe (voire plus loin), pour vivre le partage musical et l’échange au travers de l’apprentissage musical et la pratique vocale.

En parallèle de l’apprentissage de ces grandes œuvres du répertoire, venez profiter des plages d’enseignement consacrées à la technique vocale, animée par notre équipe pédagogique :

  •  L’échauffement corporel et vocal du matin en est un des éléments déterminants.
  • Le coaching vocal : il se pratique généralement sous la forme d’ateliers collectifs à géométrie variable : registres de voix, quatuors, affinités… ; il peut également être dispensé à titre individuel mais de façon très anecdotique. Dans les deux cas, sa finalité est d’accéder à une plus grande maîtrise des difficultés contenues dans la partition étudiée.
  • Le coaching choral : en tutti, il aborde les difficultés musicales sous l’angle purement vocal, dans le cadre d’une recherche interprétative ; le chef de chœur et le professeur de chant œuvrent alors en « tandem », face au chœur. Cette forme de travail n’est pertinente que lorsque la préparation des partitions, en amont du stage, est optimale. Pour cela, nous proposons des outils d’apprentissage (voir en page « infos pratiques »).

A l’issue de ces dix jours de stage – du 12 au 21 juillet 2019 – nous donnerons le Requiem de Saint Saëns et le Schicksaslied de Brahms lors de deux concerts, les 20 et 21 juillet en l’auditorium Saint Pierre des Cuisines de Toulouse.

   Venez nous rejoindre !

 Venez contribuer avec nous à la diffusion de ces oeuvres du patrimoine et, par ce biais, à l’ouverture de cet espace européen, que nous construisons année après année, autour de l’art vocal à Toulouse.